Mode, beauté & santé

Une alternative aux coton-tiges…

Je voulais vous parler d’une découverte que j’ai faite via les réseaux sociaux et qui s’inscrit parfaitement dans notre démarche actuelle, à savoir une tentative de se rapprocher peu à peu du zéro déchet. Je dis bien « tentative » car nous n’en sommes encore qu’aux balbutiements et avons encore énormément de chemin à parcourir. Nous n’avons d’ailleurs pas pour objectif de faire tenir nos déchets annuels dans un récipient de la taille d’un pot de confiture, mais de revoir nos habitudes pour nous améliorer sur ce point.

Ce dont nous allons parler aujourd’hui vise à remplacer nos bons vieux coton-tiges, vous savez ceux qui polluent en masse les océans, tuant au passage la faune marine…

Clears est une petite entreprise suisse fondée par Louis Provençal et Mélissande Miserez, deux jeunes gens désireux de trouver une alternative  à ces petits bâtonnets de plastique qui, bien que fort pratiques, ne sont pas très du tout écolo et peuvent également se révéler dangereux pour notre santé s’ils sont mal utilisés (tympans percés et autres désagréments en découlant…).

Mélissande et Louis nous ont permis de tester leur invention et nous en ont gentiment envoyé une boîte.

IMG_0339.jpeg

Clears nous plonge dans l’univers trop kawaii de petits lapins en quête d’une planète plus belle… La boîte, en carton, laisse apparaître les coton-tiges réutilisables, tels deux oreilles de lagomorphe. Sérieusement, n’est-ce pas trop mignon ? En tous cas, je peux vous assurer que Mademoiselle K a craqué et a eu très envie de tester, et le design n’y était sûrement pas étranger…

La boîte contient donc deux bâtonnets Clears, constitués à 100 % de silicone médical. Mesurant à peine 5 cm de long, ce coton-tige nouvelle génération est composé de deux parties :

  • le manche, sur lequel apparaît l’inscription CLEARS en relief, qui favorise une bonne préhension IMG_0510
  • l’embout destiné au nettoyage de l’orifice du conduit auditif, en forme de croix, lui permettant ainsi, accompagné d’un mouvement rotatif, de décoller la cire accumulée et de la faire sortir de l’oreille (contrairement à un coton-tige classique qui la pousse vers le tympan).

Pour le nettoyage, rien de plus simple, un petit tour sous l’eau du robinet suffit.

L’avis de la tribu Kawaii

Retour sur ces quelques semaines d’utilisation de nos petits coton-tiges sans coton Clears : nous sommes unanimes sur un point, nous validons le concept à 100 % !

Ecologiques, économiques, pratiques… Ils ont a priori tout pour plaire. L’achat de Clears fera économiser des années de coton-tiges, des dizaines, des centaines de boîtes de ces bouts de plastique qui sont, par ailleurs, amenés à disparaître. Et ne parlons pas du gain de place, que ce soit dans la salle de bains ou dans votre trousse de toilette préférée lorsque vous partez en voyage !

IMG_0340.jpeg

Mais passons à ce qui vous intéresse le plus : la pratique.

Pour nettoyer les oreilles de Mademoiselle K, j’utilisais jusqu’à alors uniquement des coton-tiges pour bébé, limitant ainsi le risque de blessures. C’est donc ma grande chouquette qui, une fois de plus, a servi de cobaye pour mes expériences (mais je vous rassure, elle adore) !

J’ai utilisé le bâtonnet comme indiqué, en le faisant tourner pour attraper le « miel ». Mais j’ai eu du mal à mener à bien ma mission. J’ai trouvé que l’embout manquait de rigidité pour permettre une action efficace.  Le silicone est vraiment souple et se tord au moindre obstacle, rendant difficile le nettoyage (mais protégeant des blessures éventuelles).

Quant à Papa K, il n’a pas été dérangé par cet aspect, mais plus par l’absence des propriétés d’absorption offertes par le coton.

Je dois donc vous avouer que nous en sommes toujours au stade de la transition et que nos petites « oreilles de lapin » n’ont pas encore totalement remplacé les coton-tiges (d’autant plus que je m’en sers pour les retouches maquillage et que je n’ai pas encore trouvé de solution de remplacement pour éponger les débordements de mascara). Les habitudes ont la peau dure… mais nous persistons !

Où peut-on se procurer les coton-tiges réutilisables Clears ?

Rien de plus simple, il vous suffit de vous rendre sur leur site, sur lequel vous trouverez une boutique en ligne, ainsi que de nombreuses informations sur le produit et ses bienfaits, pour vous et pour la planète.

Il vous en coûtera 17,99 francs suisses (soit environ 15,80 €), et la livraison est offerte.


Produit offert par la marque.

2 commentaires sur “Une alternative aux coton-tiges…

  1. Bonjour et après 5 mois d’utilisation de clears, ça donne quoi ? Est ce que les enfants peuvent se nettoyer les oreilles tous seuls ? Ma fille de 2 ans N’attend qu’une minute d’inattention pour mettre le coton tige dans son oreille lol

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s