Livres

Mademoiselle K découvre les classiques de la littérature française… grâce au Cours Troubadour

Il y a quelques semaines, suite à notre visite sur le salon Kidexpo, j’avais rédigé un petit billet dans lequel je vous présentais nos coups de coeur.

Parmi eux se trouvaient les cahiers d’activités du Cours Troubadour.

23509370_1794520097512013_3354326926584909756_o.jpg

Vous allez me dire que des cahiers d’activités, il en existe déjà des dizaines et que notre découverte n’a rien d’exceptionnel… Sauf que les cahiers du Cours Troubadour reposent sur un concept différent : faire découvrir les classiques de la littérature française aux enfants de 4 à 6 ans.

14889895_1641315892832435_3788834120171273249_o.jpg

Le Cours Troubadour, qu’est-ce que c’est ?

#RêverAvecLesGrandsAuteurs et #ApprendreAutrement

Le Cours Troubadour propose – pour l’instant – 5 cahiers d’activités, chacun d’entre eux s’appuyant sur un classique de la littérature française. Les enfants sont ainsi amenés à découvrir Jean de la Fontaine, Victor Hugo, Charles Perrault ou encore Edmond Rostand.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pensés pour des enfants de niveau moyenne/grande section de maternelle à CP (voire CE1) sont structurés de la manière suivante : une histoire + un imagier + des activités.

L’histoire

Les textes n’ont pas été réécrits et simplifiés, poussant ainsi l’apprenti lecteur à s’ouvrir à d’autres styles d’écriture que ce qu’il a l’habitude de lire/d’entendre, favorisant ainsi l’enrichissement de son vocabulaire.

page-3-1.jpg

L’imagier

Pour pallier les difficultés que l’enfant pourrait être amené à rencontrer au cours de sa lecture, l’équipe du Cours Troubadour a pensé à concevoir un imagier expliquant les mots les plus compliqués. Quelques questions permettent également de vérifier si l’enfant a bien compris l’histoire en le poussant à reformuler le récit avec ses propres termes.

page-10.jpg

Les activités

Les cahiers du Cours Troubadour sont riches en activités. On y trouve de nombreux jeux et exercices ludiques, dont la difficulté est croissante au fil des pages. Ces activités sont toutes en rapport avec l’histoire et couvrent un large éventail de domaines : des apprentissages fondamentaux tels que le graphisme, la lecture (méthode syllabique), les mathématiques, la logique, le repérage et le classement, mais aussi des activités développant l’observation, la créativité et l’esprit de découverte.

corb-page-16.jpgpage-39.jpg

#FabriquerResponsable

Les cahiers du Cours Troubadour sont conçus et fabriqués en France ; ils sont imprimés sur du papier respectueux de l’environnement. De plus, l’impression et l’expédition sont assurées par des entreprises sociales favorisant l’insertion des personnes en situation de handicap.

Acheter un cahier d’activités du Cours Troubadour

Vous pouvez vous procurer ces cahiers sur le site du Cours Troubadour, au prix de 14,50 € pièce (hors frais de port).

Notre expérience avec le Cours Troubadour

Nous avons eu la chance de rencontrer l’une des fondatrices du Cours Troubadour lors de notre passage à Kidexpo. Elle nous a présenté avec beaucoup d’enthousiasme et de passion les cahiers et le concept dont elle est à l’origine.

Convaincus par ce concept original, nous avons souhaité le tester avec Mademoiselle K et avons opté pour le dernier-né de la collection : « Les Tartelettes amandines ». Notre choix s’est porté sur ce cahier pour deux raisons : les illustrations douces et colorées rendant les personnages sympathiques et l’originalité d’un cahier basé sur une recette de cuisine, ce qui ne manquerait pas de plaire à notre petite gourmande !

IMG_8097.jpg

Tiré du célèbre « Cyrano de Bergerac », ce récit s’apparente donc plus à une recette de cuisine poétique qu’à une histoire à proprement parler.

IMG_8099.jpg

IMG_8100.jpg

IMG_8101.jpg

La partie « histoire » de ce cahier est donc plus brève que peuvent l’être celles de certains autres cahiers.

J’ai senti Mademoiselle K quelque peu déstabilisée lors de la première lecture. Nous avons ensuite recommencé, en nous appuyant sur l’imagier et en décomposant chacune des tirades afin que cela lui paraisse plus compréhensible.

IMG_8102.jpgIMG_8103.jpg

Une fois le texte mis à sa portée grâce aux différentes explications et reformulations, j’ai pu constater un regain d’intérêt de sa part. Elle a ainsi émis le souhait de cuisiner à son tour des tartelettes amandines selon la recette de Ragueneau, le pâtissier-poète.

Mademoiselle K, friande de cahiers d’activités en tous genres, s’est ensuite intéressée aux exercices proposés (voir sommaire ci-dessous).

IMG_8104.jpg

Les premiers lui ont paru simples (pour rappel, elle est actuellement en CP), notamment les exercices consacrés au graphisme et à la préparation à la lecture.

IMG_8105.jpg

IMG_8106.jpg

Mais, comme je vous l’expliquais précédemment, les activités incluses dans le cahier touchent des domaines d’apprentissage assez variés et leurs niveaux de difficulté sont croissants, au fil des pages, permettant à tous les enfants de la tranche d’âge visée d’y trouver leur compte.

IMG_8109.jpg

IMG_8110.jpg

IMG_8111.jpg

IMG_8114.jpg

On peut donc envisager de conserver ce cahier d’activités sur une période assez longue, en réalisant les exercices au fur et à mesure de l’acquisition des connaissances et du développements des capacités de l’enfant, notant ainsi les progrès réalisés.

L’enfant est plongé au coeur d’un univers littéraire propre à chaque cahier, et chacun des exercices se rapporte à cet univers. Ici, nous sommes donc immergés dans le monde de la pâtisserie.

J’ai omis de vous parler d’un autre point positif de ces cahiers : certaines activités sont accompagnées de petites notes à destination des parents, pour nous aider à guider notre enfant dans ses apprentissages, et à voir au-delà de l’activité.

Le Cours Troubadour réussit le pari de mettre des classiques de la littérature française à la portée de jeunes enfants. Avant de découvrir ces cahiers, il ne nous serait même pas venu à l’esprit de confronter Mademoiselle K à des oeuvres telles que « Cyrano de Bergerac », et c’est bien là que réside tout l’intérêt de cette belle découverte.

Nous avons beaucoup aimé ce cahier dans son ensemble, même si, avec le recul, je pense que notre choix aurait plutôt du s’orienter sur une véritable histoire (ou une fable) plutôt qu’une recette « théâtrale », à laquelle elle n’a pas réellement accroché. Malgré cela, elle s’est vraiment « régalée » non pas de tartelettes amandines, mais des multiples activités du cahier (qui comprenait même quelques exercices nécessitant du découpage et du collage, deux de ses grandes passions) !

Nous avons maintenant hâte de découvrir les autres cahiers, notamment celui relatant l’histoire des fées de Charles Perrault… un univers qui séduira à coup sûr à la petite fille à l’imagination débordante qu’est Mademoiselle K !

Cet article a été rédigé dans le cadre de ma participation à « Chut, les enfants lisent », chronique du blog Devine qui vient bloguer.


Article offert par la marque.

2 commentaires sur “Mademoiselle K découvre les classiques de la littérature française… grâce au Cours Troubadour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s